Campagnes Dynamiques Facebook // Problèmes et résolutions

Créer une campagne Dynamique sur Facebook et Instagram : problèmes et résolutions

Si vous êtes E-commerçants et que vous souhaitez assurer votre visibilité sur Facebook, c'est sans doute parce que 35 millions de français y sont inscrits.

Vous aurez plusieurs possibilités pour lancer des campagnes publicitaires sur Facebook et Instagram. L'une d'elle, efficace et ROIste, est la campagne Dynamique. Les publicités dynamiques sont diffusées automatiquement avec les images de votre fil de données pour les produits (flux produits)

Les publicités dynamiques utilisent le Pixel Facebook pour montrer les publicités aux personnes qui ont déjà visité votre site e-Commerce et vos produits.

Voir aussi : Garantir le succès de vos campagnes sponsorisées grâce au ciblage, au remarketing et vos audiences

Nous décrivons ici les problèmes récurrents et les solutions que nous avons apportées aux E-commerçants, lors de mise en place et lancement de campagnes Dynamiques.

Nous exposons deux cas d'erreurs qui empêchent un E-commerçant de diffuser ses campagnes dynamiques sur Facebook et mettre en place une stratégie efficace de Remarketing au près de son audience.

Nous partons du principe que vous avez accès à :
  • Un Facebook Business Manager
  • Un Catalogue au format CSV ou XML
  • Un Facebook Pixel installé sur votre site

Le Remarketing c'est quoi ?


C'est un procédé ou plutôt une stratégie marketing permettant de diffuser des publicités ciblées auprès d'une audience ayant visité votre site ou votre application mobile. Dans le cas de nos campagnes dynamique, les annonces publicitaires sont les images des produits qui ont été visités sur votre site par les mêmes utilisateurs et qui naviguent par la suite sur Facebook ou Instagram : cette stratégie de remarketing ou retargeting.

Exemple de publicité mobile Facebook catalogue

Nous ne nous attarderons pas ici sur la création des audiences et le ciblage. Toutefois, nous vous recommandons de lire "Le Guide des Pubs Facebook pour les Ecommerces" dans lequel vous retrouverez plusieurs exemples de création d'audiences. En effet pour assurer un Retour sur Investissement élévé il faudra maitriser la segmentation de vos audiences et des campagnes dans votre compte.


Quel sont les problémes récurrents


Lorsque nous mettons en place une campagne dynamique pour un E-Commerce, il nous faut s'assurer que tous les produits du catalogue sont intégrés dans le Business Manager...C’est aussi à cette étape que nous rencontrons des "problèmes"!

Quels sont ses problèmes récurrents qui empêchent la création et le lancement des campagnes dynamiques ?

Nous avons listé ci-dessous quelques cas d'erreurs que nous rencontrons régulièrements ;
Nous imaginons que vous aussi, vous avez déjà rencontré ce type de messages d'erreurs :

  1. Aucun produit intégré dans le "catalogue" Facebook
  2. Produits refusés dans le Business Manager
  3. Le Pixel mal paramétré
  4. Impossibilité de lancer des campagnes de remarketing

Avec ce type de message, décourrageant, vous être encore loin de toucher votre audience cible. Mais avec les conseils ci-dessous vous pourrez cibler les bonnes audiences et développer votre retour sur investissement sur Facebook.

Commet résoudre les cas d'erreurs


Nous exposons deux cas techniques ci-dessous avec leurs résolutions détaillées. Dans le premier cas : tous vos produits sont rejetés et dans le deuxième cas : impossibilité de faire des campagnes dynamiques car les produits ne sont pas reconnus par le Pixel Facebook

C'est parti pour la résolution des problèmes récurrents lors de la création de campagnes dynamiques et remarketing ! Et en route pour faire de la publicité ciblée auprès d'une audience qualifiée !

Nous partons du principe que vous avez accès à :
  • Un Facebook Business manager
  • Un Catalogue au format CSV ou XML
  • Un Facebook Pixel installé sur votre site

Cas 1: Tous les produits du catalogue sont rejetés

Dans ce premier cas, lors de l'intégration du flux de produits dans le Catalogue de Facebook, tous les produits ont été rejeté. Dans la capture d'écran ci-dessous vous pourrez voir que 141 005 produits ont été ajouté, mais qu’aucun de ses produits ont été mise à jour

=> 100% des produits sont rejetés !!!

La création d'un flux peut déboucher sur un diagnostic rempli d'erreurs. Heureusement, les messages de Facebook sont d'une aide précieuse.

Exemple de rapport d'erreur

Dans la capture d'écran ci-dessus, vous constatez que les 141 005 produits sont refusés et que 4 erreurs sont à corriger.

Ici il manque un champ obligatoire pour 4 attributs : "availability" (dispo/stock), "condition" (neuf/occasion), "image link" (lien d'image), "link" (lien/url)

1. CONSTAT

C'est en fouillant dans le flux et dans ses attributs, qu'on se rend compte  que le champs “link” n’existe pas, mais que le champs “lien” existe. Voici une petite subtilité que nous n'attendions pas ! Le Business Centre ne fait pas de traduction automatique

De même  pour “availability”, qui est présent en tant que  “disponibilité”.

Facebook n'a pas pas fait le matching (ou la correspondance) entre ces attributs qui sont les mêmes, mais qui ne sont tout simplement pas traduits.

Nous avons  donc un flux paramétré en français dans Facebook et dont les attributs ne sont pas reconnus par le Business Manager.

2. SOLUTION

Nous sommes chanceux :  l’outil d'optimisation de flux de Facebook et simple d'utilisation et nous permet de  retravailler  le flux sans avoir à en générer un nouveau.

Dans votre Business Manager, dans la section "Catalogue", “Sources de données produits”, sélectionnez votre flux, puis l'onglet “paramètres”.

Source de données produits

Dans les "Règles" nous pouvons ajouter des transformations comme par exemple :

availability -> disponibilité

Les valeurs passent donc de “en stock” à “in stock”, et ainsi de suite pour chaque colonne.

Dans les cas ci-dessous nous avons implémenter une dizaine de règles de correspondance pour valider notre flux :

Exemple de règles d'importation catalogue Facebook

Vous pouvez voir la progression en enregistrant ou en relançant l’import du flux en cliquant sur "récupérer".

Bien entendu, ça peut ne pas fonctionner du premier coup.

Vous aurez sans doute plus de chance que nous ; notre catalogue, en plus d’être en français, n’est pas en UTF-8 mais en ISO-8859, créant d’autres soucis.

3. RESULTATS

Lorsque nous réimportons le catalogue les 140 972 produits sont acceptés

Catalogue importé sans erreur

Tous les produits sont passés !

Des avertissements subsistent néanmoins ; mais nous pouvons tout de même utiliser notre catalogue pour nos campagnes de remarketing avec les formats d'annonces dynamiques.

Cas 2: Les évènements du pixel ne sont pas éligibles au remarketing catalogue

Lorsque l'on parle "d'événement du pixel", et dans notre cas les événements "views", il s'agit en fait des internautes qui ont visité vos pages et plus particulièrement les pages produits.

Dans notre cas, il suffit de regarder les messages de Facebook bien explicites pour comprendre qu’il y a un souci d’identifiant quelque part.

1. CONSTAT

Ci-dessous Facebook nous indique que nous ne pouvons pas "retarget" (re-cibler) les visiteurs de notre site avec les campagnes dynamiques car les produits ne sont pas identifiés ou plutôt "manquant" dans le catalogue.

Indication d'erreur sur les Évènements

On peut regarder plus en détail la liste des évènements concernés.

Les pages des produits ne sont en fait pas rattachées au "Catalogue" que nous avons importé dans le Business Manager.

Ouvrons maintenant le flux de produit pour essayer de comprendre ce qu'il se passe.

Exemple d'informations du Pixel versus le catalogue produit

Les IDs dans le flux initial ont un préfixe de 2 lettres faisant référence au pays ciblé: ici BE20563 (surligné en jaune) dans le flux.

Or Facebook remonte un ID sans le préfixe "BE" avec uniquement les numéros "20563"

Facebook n’est pas capable de trouver ce pivot automatiquement

2. SOLUTION

Donnons-lui un coup de main en utilisant son outil de règles de transformation de flux.

Facebook met à disposition des outils et recommandations d'optimisation de flux assez complets.


Outil de règles de transformations du flux 

Ici, on a donc ajouté une nouvelle règle de modification en utilisant une regex.

BE(.*) veut dire que nous voulons capturer tous les caractères après BE, ce résultat sera défini automatiquement en $1.

On utilise donc dans l'exemple tout ce qui est après BE (ça tombe bien, c'est notre identifiant remonté par le Pixel).


Cette syntaxe peut paraître barbare, mais c’est un standard en informatique : plus d’infos.

3. RESULTAT

Appliquer et regarder l’aperçu donné par Facebook


Exemple d'aperçu de l'application de la regex dans Facebook

Parfait ! Nos identifiants semblent bons désormais.

Il ne reste plus qu'à attendre que les nouveaux évènements Pixel soient affectés au bon produit du catalogue.

Import catalogue réussi

Maintenant nos 1127 produits sont identifiés et nous pouvons démarrer une nouvelle campagne !

#Astuce# : l’import était planifié à 2h du matin, moment auquel le flux semblait être généré. En décalant l'import de quelques heures, nous attendons ainsi qu’il soit entièrement généré avant de le récupérer pour avoir tous les produits.

Exemple de changement d'heure d'import du catalogue

Comment mettre en place tous ses éléments si vous n'avez pas toutes ces connaissances techniques ?


En effet, trouver des solutions à un problème peut prendre du temps et de la recherche.

Dans l'exemple ci-dessus certaines solutions sont tout simplement introuvables sur les sites de Facebook ou autres forums.

Nos connaissances des flux Produits et nos développements de logiciels internes pour l'optimisation des catalogues nous permettent de trouver rapidement des solutions.

De fait, si vous rencontrez ce type de problématiques et que vous avez besoin d'aide, nos développeurs et nos Traffic Managers expert Ecommerces sont à votre écoute. Notre agence SEA Adenlab est une agence Certifiée Google Partner Premier et Facebook Ads

img

Votre agence SEA multiplateformes