Tout savoir sur les campagnes Google Shopping


L'article ci-dessous s'adresse particulièrement aux responsables d'acquisition et gestionnaires de campagnes SEA des Ecommerces, ou pour les Ecommerçants qui souhaitent travailler sur Google Shopping.

Nous décrirons de manière détaillées, les différentes étapes pour se lancer sur ce format publicitaire plébiscité pour les Ecommerçants. En effet, les annonces sur Google Shopping ont la capacité de booster les ventes des sites quand les campagnes sont bien organisées et bien gérées. Comme vous le savez, Google reste le support idéal pour promouvoir vos produits via des annonces sponsorisées.

L'étude de Adthena "The Rise of Google Shopping" avait démontré que Google Shopping avait été à l'origine de 75% des clics pour l'ensemble des campagnes Google Ads des Ecommerçants. Et des données plus récentes montrent que les canaux mobiles sont quand eux à l'origine d'une croissance encore plus forte du volume de clics.


Quels sont les éléments que nous allons aborder ci-dessous

  1. Qu'est-ce que Google Shopping exactement ?
  2. La Marche à suivre pour configurer un compte ‘Google Merchant Center’.
  3. Le Flux Google Shopping : comment créer un flux de données-produit et comment l'importer ?


1. Qu'est-ce que Google Shopping ?


Annonces Google Shopping
Annonces Google Shopping

Les annonces Google shopping (parfois appelées PLA => Product Listing Ads) sont destinées aux annonceurs qui ont des produits physiques à vendre.

  • Avantage 1: elles vous permettent de montrer tout de suite à quoi ressemblent vos produits et d’en indiquer le prix avant même que l’internaute arrive sur votre site web.
  • Avantage 2 : comme ces annonces sont plus visuelles que les annonces textes, les clics qu'elles génèrent tendent à capter des visiteurs ayant une plus forte intention d'achat que les annonces textes classiques.
  • Avantage 3 : Pour les campagnes shopping, vous n'avez pas besoin de rechercher des mots-clés pour vous positionner.

Dans ce contexte, il n'est pas étonnant que les commerçants en ligne investissent autant dans les campagnes shopping. Les budgets consacrés aux campagnes Google Shopping n’on fait que croître ces dernières années.

Mais comment fonctionnent les paramètres des annonces si vous n'avez pas de mot-clés à cibler comme les annonces textes traditionnelles ? Nous allons vous l'expliquer ci-dessous, car en effet, si vous n'avez pas à selectionner des mots-clés, c'est parceque Google utilisera automatiquement les données de votre Flux Shopping qui est hébergé dans le Google Merchant Center.
De fait la première étape pour vous lancer sur Google Shopping, c'est de créer un compte Google Merchant Center.



2. Configurer votre compte Google Merchant Center ?


Votre Google Merchant Center est l'outil qui va centraliser toutes vos données-produits et donc l'ensemble de votre offre que vous pourrez promouvoir.
C'est dans le Merchant Center que vous intégrerez les produits de votre site Ecommerce dont vous voudrez faire la promotion via vos campagnes Shopping.

Lorsque vous vous connecterez à votre compte Merchant Center, vous y retrouvez toutes les informations relatives à vos produits et vous y retrouverez entre autre un diagnostic sur l'état de vos produits comme dans l'image ci-dessous.
Vous visualiserez rapidement tous les produits approuvés, les produits non approuvés, les clics générés par vos campagnes sponsorisées Google Shopping ainsi que des mises à jour et recommandations sur votre compte.

Accueil Merchant Center
Accueil Merchant Center

Lorsque vous créez votre compte (s'inscrire sur Google Merchant Center), la première chose à faire est de mettre à jour les informations de votre entreprise. Il s'agit notamment d’éléments de base tels que la manière dont vous souhaitez que le nom de votre entreprise soit affiché, votre site web, votre adresse physique et les utilisateurs de votre compte.

Administration Merchant Center

Valider et revendiquer l'URL de votre site Web

Une fois que votre compte est créé, vous devrez valider et revendiquer l'URL de votre site web.

Pour se faire, il y a plusieurs méthodes proposées par Google:

  • Téléchargement de fichiers HTML
  • Balise HTML
  • Google Analytics
  • Google Tag Manager (gestionnaire de balises Google)

Chacune de ses méthodes implique l'ajout d'un bout de code à votre site web qui vous sera fournis selon le choix que vous allez faire. C'est assez technique et nécessite souvent l'aide de votre développeur ou webmaster.

Administration Merchant Center

Une fois que vous aurez validé et revendiqué votre site, vos voyants seront au vert comme ci-dessus.


Les consignes du Google Merchant Center

Maintenant que vous avez validé et revendiqué l'URL de votre site web, vous devez vous assurer que votre site est en conformité avec les consignes de Google Merchant Center avant de diffuser des annonces sur Google Shopping :

  • Vous devez bien sûr disposer d'un système de paiement sécurisé (https dans la barre d'adresse, dès lors que quelqu'un s'apprête à vous donner ses informations de paiement).
  • Les internautes devront pouvoir accéder à votre site de n'importe où dans le monde.
  • Votre site web et les données relatives à vos produits doivent être dans la langue officielle du pays pour lequel vous diffusez des annonces.


3. Le Flux Google Shopping : Comment créer un flux de données-produit et comment l'importer


Avant d’aborder ce thème crucial, sachez qu’il y a quelques principes à respecter sur Google. Car pour créer un produit dans votre flux, il faut répondre à toutes les spécifications des données produit de Google. De plus, Google utilise votre flux de produits pour faire correspondre vos annonces aux requêtes de recherche des internautes.

Les attributs de votre flux Shopping

Les exigences de Google pour votre flux de produits dépendront des types de produits que vous vendez, mais il y a quelques éléments communs à tous qui sont exigés pour chaque flux :

Voici la liste des Attributs obligatoires:

  • id [identifiant]: un identifiant unique pour tous vos produits
  • title [titre] : un titre; le nom du produit
  • description [description] : une description du produit
  • link [lien]: l’URL le lien avec la page précise et détaillée consacrée au produit
  • image_link [lien_image] : l’URL de l’image du produit
  • availability [disponibilité] :Disponibilité de votre produit, en stock
  • price [prix] : le prix du produit
  • Brand [marque] :la marque du produit
  • gtin [gtin] : le code EAN pour l’Europe, le code barre (obligatoire pour tous les produits neufs auxquels un code GTIN a été attribué par le fabricant)
  • MPN [référence_fabricant]:La référence fournisseur (obligatoire seulement si votre produit neuf ne correspond à aucun code GTIN attribué par le fabricant)
  • condition [état] :l’état du produit. Si il est neuf, d’occasion, reconditionné
  • adult [adultes] : produit pour adulte ou pas (Obligatoire si un produit inclut du contenu réservé aux adultes)
  • multipack [multipack] :le nombre d’items contenus dans un emballage unitaire (ex. boîte de 6 bougies).
  • age_group [tranche_d'âge] :tranche d'age du destinataire potentiel (Obligatoire pour tous les produits vestimentaires Ex:[nourrissons] / [enfants] / [adultes]
  • color [couleur] : couleur du produit si il s'agit (obligatoire pour tous les produits vestimentaires, ainsi que pour les produits disponibles dans différentes couleurs)
  • gender [sexe] : vous pourez choisir entre male [homme], female [femme], unisex [unisexe]. C'est un attribut obligatoire pour tous les produits vestimentaires, ainsi que pour les produits associés à des critères de sexe
  • size [taille] : obligatoire pour tous les produits vestimentaires, ainsi que pour les produits disponibles en plusieurs tailles
  • item_group_id [identifiant_groupe] : Obligatoire si le produit est une variante
  • shipping [livraison] : les frais de port

Bien que la liste ci-dessus est longue et qu'il existe plus de 40 attributs pour un Flux Google Shopping. Toutefois ses éléments font généralement partis des informations que vous avez déjà dans le back-office de votre site et gestionnaire de fiches produits.


Importer votre flux de produit dans le Google Merchant Center

Pour importer votre flux de produit dans le Merchant Center, Google vous propose plusieurs possibilités et la méthode que vous choisirez dépendra de la volumétrie de votre catalogue.

L’option la plus simple est d'importer vos produits via un Google Sheet (l'Excel de Google) et d'Enregistrer une feuille de calcul dans le Merchant Center. Cette méthode est adaptée pour les "petits" catalogues.

Pour ce faire, allez dans le menu de gauche, dans la partie "Produits" puis "Flux" et "Ajouter un flux principal".

Import du Flux Merchant Center

Dans les étapes ci-dessous, vous retrouverez les étapes d'importation.
Dans l'étape 3, vous aurez la possibilité de choisir entre, un modèle de feuille de calcul, ou sélectionner la feuille de calcul Google Sheet que vous aurez crée au préalable.

Etape d'import du Flux Shopping
Ajouter un Flux de produits

Dernier point non-négligeable : vous pourrez paramétrer la fréquence d’actualisation de vos données. C’est un point d’autant plus important que Google vous demande de presenter votre flux de données-produit complet tous les 30 jours, même si votre ‘inventaire’ n’a pas changé.
Si votre inventaire enregistre de fortes variations, Google vous donne la possibilité de rafraîchir vos données jusqu’à 4 fois par jour.


Comment optimiser votre flux Google Shopping.

Un certain nombre de tests et optimisations ont été réalisés par différents spécialistes Adenlab inclus.
Très souvent, c'est l'optimisation des titres des produits qui produisent le plus d'effets positifs sur les campagnes Shopping.
L'amélioration de la pertinence du titre d'un produit a permis dans certains cas de multiplier par 10 le volume de trafic.

Nous vous conseillons vivement de consulter notre article sur l'optimisation du flux Shopping

Le Titre du Produit :

Le Titre de votre produit est certainement l'attribut le plus important ; améliorer votre titre est un des enjeux prioritaire de l'optimisation de flux.

  • Inclure le Top Mot Clé : en effet, le terme ou mot clé principal sur lequel vous voulez vous positionner, doit être présent dans le titre et plutôt en début de phrase.

  • Inclure le type de produit : si votre produit est un "étui à couteau", intégrer ce terme dans le titre. C'est plutôt évidant mais surtout très utile car en incluant le type de produit dans votre titre, vous êtes dans la description du produit même que vous vendez.

  • La couleur, la marque, la taille, le genre : sont des éléments que l'on retrouve dans d'autres attributs du flux, mais qui peuvent être ajouté dans le Titre. En effet, avoir un Titre au plus proche des recherches de vos clients permettra de se positionner sur davantage de termes précis.

La Description du Produit

Bien que la description n'est pas très souvent visible par les internautes, celle-ci joue un rôle important dans votre flux. En effet la description (jusqu'à 5 000 caractères) vous permettra de compléter les informations du Titre et ainsi travailler davantage sur la longue traîne et les requêtes plus précises.

Précision : bien que vous pouvez intégrer pas mal de contenus dans la description, le but est surtout d'être concis et précis. Une description du produit claire sera le plus efficace.

Mots-clés et recherches : pensez aux mots clés que vos clients vont rechercher pour trouver votre produit; ces termes doivent se retrouver dans la Description

Google Product Category

Google a créé une liste de catégories et sous-catégorie de produits permettant ainsi de "classer" chaque produit de votre catalogue. Cet attribut du flux est recommandé, mais obligatoire dans certains secteurs ;

Utiliser les catégories de Google parmi les +6000 catégories et sous-catégories. Vous pouvez télécharger la taxonomie de Google ici

Choisir la bonne catégorie : afin de gagner en qualité, vous avez toujours intérêt à être le plus précis dans le choix de votre catégorie

Les images

Les images font partie des facteurs les plus importants ! En effet, c'est le 1er élément que vos futurs clients vont voir avant de cliquer sur votre annonce. Votre photo doit être attractive et réaliste.

Fond clair : Google demande que la photo du produit soit sur un fond clair. De manière générale un fond blanc reste le plus adapté.

Taille de l'image : il est recommandé d'utiliser des images en 800x800 pixels. Le minium est de 250x250 pixels pour les produits vestimentaires et de 100x100 pour les autres produits.

Pas de texte ou logo : seule l'image du produit doit être visible. N'ajoutez pas de texte promotionnel sur votre image.

Le Merchant Center à mis en place une option d'amélioration automatique des images. Vous pouvez activer ce paramètre dans votre comtpe Merchant Center dans :
Cliquez sur l'icône Outils (la clé à molette en haut à droite de votre compte) > Paramètres > Amélioration automatique.

Améliorez les titres de vos produits grâce aux rapports de termes de recherche

Grâce aux rapports de termes de recherche de Google Ads, vous aurez accès aux requêtes effectués pour les internautes qui ont recherché vos produits.
Ces rapports vous permettront de mieux comprendre les expressions utilisées par vos potentiels clients. Et bien sûr identifié les termes récurrents.

Examinez les rapports de recherche vous permettra de trouver les mots et expressions qui conduisent le plus souvent à des ventes de vos produits.
Une fois ses mots-clés "de conversion" identifiés, vous adapterez le titre de votre produit pour y inclure ces mots/phrases. Et n'oubliez pas : plus le terme est proche du début du titre du produit, plus Google lui accordera la priorité.
Pour tirer le meilleur parti de l'optimisation sémantique, révisez régulièrement les rapports de terme de recherche.

En conclusion

À ce stade, vous devez vous sentir en mesure de lancer vos campagnes de Google Shopping. Vous avez appris à créer un flux-produit de A à Z
Vous vous êtes familiarisés avec les différentes règles et obligations de Google afin de lancer vos premières campagnes campagnes.
Vous savez aussi que parmi les nombreux attributs du flux-produit, c’est le Titre (product title) du produit qui compte le plus.

Maintenant que vous vous êtes familiarisé avec les différents paramètres de Google Shopping, gardez en mémoire qu'il faut :

  • analysez vos produits en distinguant bien ceux qui vous rapportent le plus et ceux qui vous rapportent le moins
  • ne laissez pas en plan vos campagnes shopping en cours, particulièrement quand vous travaillerez sur des campagnes granulaire
  • optimisez vos campagnes shopping en fonction des intentions d’achat de vos audiences

Dans cette perspective, n’hésitez pas à nous adresser vos questions et vos commentaires. Si vous avez besoin de plus d'informations et de conseils sur votre acquisition, notre équipe d'Experts Google Ads est disponible pour échanger avec vous.

Adenlab, votre agence technologique, partenaire de votre acquisition multiplateforme

Prenons rendez-vous et discutons de vos besoins.
Nous vous rappellerons dans les plus brefs délais.

Message envoyé, à bientôt