Evolution de Google Shopping : De Froogle à Google Shopping

Le e-commerce connaît une forte croissance d’année en année. En tant qu’entrepreneur, vous êtes en connaissance du fait que cette forte croissance est venue avec le développement du marketing digital et des techniques d'acquisition multicanal.
Comme vous le savez, différentes pratiques sont à exploiter pour attirer du trafic qualifié sur votre plateforme e-commerce et optimiser la performance de vos ventes.

Les leviers tels que le référencement naturel (SEO) ou les campagnes sponsorisées (SEA) sont les techniques les plus répandus.
Les campagnes sponsorisées Google Shopping sont quant à elles incontournables pour les E-commerce. Elles permettent d'obtenir des résultats et des retours sur investissement très importants pour ceux-ci. Tous ces leviers nécessitent néanmoins différentes connaissances techniques.

Les origines de Google Shopping

Le géant Google propose différents outils pour optimiser la visibilité des sites e-commerce. Google Shopping fait partie de ces plateformes qui a révolutionné le monde de la vente en ligne. Initialement appelé Froogle en 2003, cet outil a été entièrement gratuit.

Froogle
Les origines de Google Shopping : Froogle Beta

Puis, il a changé de nom en Google Product Search en 2007 pour des raisons d’internationalisation. Il s’agit d’un outil de services de comparaison de produits permettant à tous les sites e-commerces de proposer leurs produits sur la plateforme.

Google Product Search
Google Product Search

Ensuite, 5 ans plus tard, Google Product Search change de nom et devient Google Shopping. Il est à noter que l’outil est payant. Le principe de Google Shopping est de permettre aux sites de vente en ligne de faire apparaître leurs produits directement sur la plateforme moyennant une somme d’argent défini par la plateforme. Vos produits obtiennent une bonne position en fonction de leur pertinence par rapport à la recherche de l’internaute et également en fonction du montant maximum que vous êtes prêts à investir pour chaque clic ou chaque action faits par l’internaute.

Les campagnes shopping

Il est très important de connaître les bases de Google Shopping pour une meilleure exploitation de celui-ci et faire en sorte que les campagnes Google Shopping sur vos annonces soient réussies.
Vos annonces doivent comporter plusieurs informations pour optimiser sa visibilité sur la plateforme.
Toutes les informations sur les produits doivent déjà y figurer comme le prix et une fiche technique avec une image du produit à vendre. Pour plus d’efficacité, il vous est important de mixer vos campagnes shopping avec des campagnes de Remarketing. Cette technique de reciblage est une pratique courante qui fait ses preuves dans le domaine de la publicité en ligne.

Le principe du retargeting permet de suivre automatiquement les visiteurs qui ont visités votre site, ou une page en particulier.
C’est une stratégie performante pour inciter vos visiteurs à convertir et finaliser leurs achats sur votre site.

Vu l’évolution constante du comportement des internautes, Google met également à jour ses techniques de référencement et de campagne shopping, notamment avec les Campagnes Showcase.
Cette dernière offre plusieurs avantages comme la possibilité d’afficher plsueurs visuels sur une même annonces.
Avec cette évolution de Google Shopping, le visiteur peut, en un clic, atterrir sur une annonce développée. Il est très important d’avoir un catalogue riche pour permettre à Google de proposer à l’internaute un large choix de produits susceptibles de correspondre à ses recherches.

Par ailleurs, la création du Flux Google Shopping est nécessaire avant de ce lancer sur Google Shopping.
Le flux shopping est un fichier de type tableur comprenant toutes les informations relatives à vos produits (prix, nom, référence, couleur, disponibilité, qualifications du produit, etc.).
Vous avez la possibilité de créer votre Flux Shopping sur un tableur Google Sheet en s’aidant d’outils comme le template Google, entre autres. Cette option est surtout conseillée si votre catalogue n’est pas volumunieux.

Dans le cas contraire, le recours à un module ou une agrégateur de flux est recommandé, car il permettra de créer automatiquement votre Flux Shopping. Vous disposez de plusieurs types de modules à intégrer à votre CMS comme Prestashop, WordPress, Magento ou Shopify. Pour une campagne PLA (Product Listing Ads), en tant qu’annonceur, vous êtes dans l’obligation de référencer votre flux dans le Google Merchant Center et bien sure de créer un compte.
Et un élément clé, sera l'optimisation de votre flux : nous vous recommandons de relire notre article sur l'optimisation du Flux Shopping.

Pour toutes demandes d'informations sur la création de flux ou la gestion de campagnes Shopping, n'hésitez pas à nous contacter !

Adenlab, votre agence technologique, partenaire de votre acquisition multiplateforme

Prenons rendez-vous et discutons de vos besoins.
Nous vous rappellerons dans les plus brefs délais.

Message envoyé, à bientôt